Pour un monde libre, démarrons d’où nous sommes.


Espace-ALTNET-panorama.web

L’espace-Altnet est un espace public indépendant, vitrine d’une fabrique culturelle de 400 m2 située dans le premier arrondissement de Lyon, autour des notions de réappropriation technologique, dʼéducation et de transmission, de création artistique et de recherche, dʼinnovation et dʼalternatives.

Ce tiers-lieu a été fondé comme un  laboratoire « Art, Culture, Sciences et Société » au sein duquel des communautés collaboratives démocratisent la connaissance à travers des mécanismes dʼanalyse, de partage et de production.

C’est un lieu d’émergence et de créativité notamment autour de la culture numérique et ouvert à toutes les initiatives.

Historique : à partir de 2012 le projet ALTNET a été soutenu et financé par l’association Walpurgis (cnie CreArtCom) qui a réhabilité des lieux mis à disposition par un mécène privé anonyme et avec son financement (remise en état, équipements, chauffage central etc.) mais aussi avec le soutien de la DRAC et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Un modèle économique tripartite (collectivité-association-mécène) sur un projet social, culturel et artistique.

L’association Walpurgis  a donc mis en place 2 salariés permanents afin d’organiser:

• des rencontres thématiques autour de questionnements sur les sciences et la société
• de la création artistique & de l’expérimentation avec les technologies
• l’accueil de porteurs de projets innovants ayant une vision alternative de l’entrepreneuriat, de l’innovation, de la culture
• l’accueil de groupes questionnant les usages du numérique
• l’accueil de scolaires et le maillage avec les acteurs locaux
• des ateliers tous publics et des stages de formation professionnelle

En 2016, la ville de Lyon et son adjoint à la culture Monsieur Képénékian ont refusé de soutenir le projet à hauteur des 5000€ qui étaient demandés pour réamorcer la saison, malgré la prescription de ses collaborateurs chargés de la culture, ayant motivé la proposition de nous soutenir auprès du cabinet du maire. Nous ne savons même pas si l’adjoint à la culture a pris le temps de connaître le projet et lire un dossier sérieusement rédigé et avec déjà 3 années d’activités. Le refus n’a jamais été justifié ni argumenté et nous n’avons pas pu rencontrer Monsieur Képénékian.

Pourtant, la ville de Lyon est le premier bénéficiaire d’un tel lieu, qui apporte beaucoup à la culture locale et répond à l’intérêt de la jeunesse, des familles, des porteurs d’initiative en terme de culture numérique.

 La compagnie CreArtCom, maître d’oeuvre du projet a donc fondé un lieu en état de marche, réhabilité, équipé, dont l’économie tripartite (collectivité-association-mécène) était un modèle de modernisme avec une économie hybride et collaborative, à une échelle ultra-locale, mais qui ne peut fonctionner à plein régime sans une contribution modeste de la puissance public et de la collectivité locale.

La vie de ce lieu et son activité répondent à un modèle social et culturel et son animation dépendent donc aujourd’hui des propositions extérieures.

Si vous souhaitez diffuser auprès du public local des conférences, des ateliers ou des rencontres autour de l’impact du numérique sur la vie civile, sociale, culturelle et sur l’art, n’hésitez pas à nous contacter, les espaces sont accessibles gratuitement et les charges partagées, avec la protection des mécènes du lieu (ce sont des SCI) et nous sommes ouvert à tout partenariat permettant de restituer à la population ou à des publics spécifiques les initiatives de porteurs de projet, d’éducateurs, d’artistes et de groupements: altnet.communication@gmail.com

Vous pouvez aussi rentrer en contact avec Daniel Tartavel, de la boutique LibrePC, dont les locaux font partie du complexe, dans lequel vous trouvez également le premier hackerspace de Lyon (le LOL) et le studio historique de musique, le « Narval ».

DSC_0612